Parlons rituels... quelle symbolique pour votre cérémonie ?


Un rituel... Du sens... Une symbolique...

cérémonie-laïque-rubans-arbre-à-voeux

Lorsque je rencontre un couple et que j'aborde le passage du rituel, soit le couple a déjà son idée sur la question, soit il ne sait pas vraiment ce que c'est...

 

La question du rituel est souvent considérée comme faisant partie de la religion... Il peut...

Pour ma part, je vous invite à penser le rituel comme un moment symbolique de votre cérémonie. 

 

Ce moment symbolique doit résonner en vous. On ne choisit pas un rituel parce qu'il est joli... on choisit un rituel parce qu'il a du sens, parce qu'il évoque quelque chose en vous...

 

L'échange des alliances est le rituel le plus connu... Ce symbole d'éternité qui n'a ni commencement, ni fin, n'est pour autant lié à aucune religion. Il nous vient des Egyptiens et de l'Antiquité et au fil du temps est devenu une tradition. 

 

Passer du statut de "célibataire" à celui de "couple" est un passage. Le jour de son mariage vis à vis de la loi, on change de statut social. La mairie ne donne pas vraiment l'opportunité de formaliser ce changement de statut. En créant une cérémonie laïque, vous avez l'opportunité de marquer ce passage en créant VOTRE moment symbolique.

 

D'ailleurs pourquoi avez-vous fait le choix d'une cérémonie ? Parce que vous souhaitez vivre un moment particulier à deux mais aussi avec vos familles... Parce que vous souhaitez mettre des mots, vos mots sur votre engagement l'un envers l'autre... Parce que votre mariage, votre union est important et a une valeur, un sens à vos yeux...

 

Vous êtes parties prenantes de votre cérémonie... 

 

OUI la cérémonie du sable permet de mélanger des couleurs et de faire de ce moment, un joli moment et de jolies photos mais c'est également une ancienne tradition avec une symbolique bien ancrée.

 

OUI on parle de rituels d'unité... ce qui veut bien dire que par ces rituels on devient un et un seul mais tous bien que servant le même but ont des symboliques différentes.

 

En plantant un arbre, vous choisissez de planter vos racines, de voir votre arbre s'élever et donner de nombreuses branches qui se terminent par de magnifiques feuilles. C'est un symbole de croissance... 

 

Le papillon est symbole de métamorphose et de changement... Si il est bien un animal qui passe à travers différentes phases de vie... c'est bien le papillon. Votre mariage n'est-il pas une nouvelle phase de votre vie ? 

 

Le monde est empli de symbole et de symbolique... en vous penchant sur votre histoire, vous découvrirez qu'elle aussi !

 

Les rituels peuvent être déclinés autour de thèmes...

Des quatre éléments que sont la Terre, le Feu, l'Eau, l'Air...

Des points cardinaux... Nord, Est, Sud, Ouest...

Des couleurs...

De l'arbre...

Des pierres...

Mais surtout de vous...!

 

Vous pouvez élargir votre moment symbolique à toute l'assemblée, le rituel des bougies, le rituel des pierres, le rituel des liens, ... Le plus important est surtout d'associer vos familles et vos amis à ce moment, en leur expliquant la signification du rituel que ce soit un rituel à deux, avec vos enfants, vos parents ou avec l'ensemble de vos convives car ce moment est avec l'échange de vos voeux et de vos alliances, le symbole de votre union.

 

Alors ne choisissez pas un rituel parce qu'il vous plait, choisissez-le pour ce qu'il évoque en vous ! Et pourquoi ne pas imaginer votre propre rituel ? 

 

Au cours de cette nouvelle saison qui pointe à l'horizon, je vous proposerai de me suivre à travers différentes cérémonies où la créativité a été mise à l'honneur... Rendez-vous fin-février !

 

 

0 commentaires

Tout célébrer... Le renouveau d'I et V !

Passer une nouvelle étape de sa vie peut donner matière à célébrer. 

 

Aujourd'hui, ce n'est pas un mariage dont nous parlons... mais cela pourrait être considéré comme similaire... aujourd'hui je célèbre un PACS... mais pas n'importe quel PACS...

 

Ce PACS est une reconstruction... L'histoire d'I et V est quelque peu difficile à suivre. Est-ce leur métier de combattant du feu ou la force intérieure qui les anime ? Ce qui est sûr, c'est que ce deuxième PACS, oui vous avez bien lu deuxième, est celui qu'ils ont souhaité célébrer symboliquement et surtout à leur image. 

 

Allez je vous dis tout... Il y a eu PACS... Il y a eu mariage... Il y a eu divorce... Il y a eu durant tout ce temps, la naissance de deux garçons... et aujourd'hui un nouveau PACS.

 

Plus qu'un Pacte Civil de Solidarité, cette cérémonie est l'occasion de retracer leur Parcours, de marquer un nouvel Ancrage, de Construire et de trouver auprès des leurs un Soutien sans faille.

 

Vous avez bien suivi ? 

Parcours

Ancrage

Construction

Soutien.... PACS

 

 

Ils ont fait le choix d'un petit comité... La maison familiale...

Ils ont fait le choix de la Normandie... eux qui résident dans ce beau département du Var...

Et c'est donc au sein d'une bulle de douceur formée par ceux qui les soutiennent en cette belle journée que se tient leur cérémonie intime.

 

Ils ont fait le choix de se souvenir... et de passer à autre chose... autour du feu et l'eau

Ils ont fait le choix d'ancrer leurs racines avec un Olivier... symbole de force, de pardon, de paix et surtout de longévité. Olivier offert symboliquement par la maman de V qui forme avec son mari, un couple solide.

 

Ils ont échangé deux nouvelles alliances (celles de leur mariage ayant été subtilisées par de "gentils" cambrioleurs"). Faisant appel à leur série préférée pour ce faire avec pour Madame, le choix de cette formule adaptée à leur situation : "Certains liens défient le temps, la distance et la logique. Parce que certains liens sont indestructibles."

Et pour Monsieur : "Mon monde est plus beau si tu en fais partie alors soyons extraordinaires ensemble plutôt qu'ordinaires séparément".

 

 

 

 

 

 

Ils ont fait le choix d'offrir la douceur d'un cocon de sable à leurs deux enfants

Ils ont fait le choix de former tous ensemble des voeux qu'ils ont laissé l'air disperser au gré de ses courants... un message d'espoir.

 

 

Mais surtout ils ont fait le choix de ne plus jamais éteindre la flamme de leur amour et d'en prendre soin et de la nourrir... Un vrai challenge pour ces pompiers ;-)

 

 

En cadeau et en signe du souvenir de leur reconstruction, le papa de V leur a peint cette aquarelle de Venise. Le voyage qui les a vu repartir vers de nouveaux horizons et savourer cette belle revanche sur la vie. Une victoire !

 

 

 

 

 

 

Séquence émotion : leur fils ainé (11 ans) avait préparé depuis plusieurs mois une belle surprise en chanson. Un texte complètement personnalisé et un enregistrement préparé à l'avance avec des professionnels.

Un vrai message d'amour pour un fils à son père, pour un fils à sa mère, pour un frère à son frère... pour un enfant à sa famille dont il est fier.

 

De lui, il peut l'être. 

Un beau moment partagé, une émotion visible et perceptible... mais surtout un vrai message d'espoir... comme quoi lorsqu'on pense que tout est fini, il suffit de quelques braises pour raviver une belle flamme et redonner du baume au coeur à toute une famille.

0 commentaires

Unir vos mains...

Aujourd'hui, je vous propose un focus sur le rituel d'union des mains.

 

Ce rituel d'origine celte consiste à unir les mains des mariés avec un ou plusieurs rubans.

 

Cette symbolique peut être réalisée avant l'échange des voeux (qui sont prononcés mains liées) libérant les mains juste avant l'échange des alliances ou après, selon ce que vous souhaitez passer comme message.

 

Vous pouvez trouver sur internet nombre de descriptifs de ce rituel, incluant la signification de chaque couleur de rubans, nombre de textes pouvant accompagner cette symbolique. 

 

J'aimerai vous proposer, aujourd'hui, plusieurs déclinaisons de ce rituel qui vous le verrez d'un mariage à l'autre peut trouver une inspiration différente. 

Qui pour lier vos mains ? 

 

Votre officiant, bien sûr... mais aussi...

Parfois, dans votre histoire, vous trouverez celui ou celle, ceux qui ont été à l'origine de votre lien. Cela peut être un frère, une soeur, un ami, une amie, ou tout autre personne grâce à laquelle vous vous êtes rencontrés. 

 

Par exemple, pour L et A, c'est en tenant cette promesse d'aller assister à un match de foot américain auquel son frère participait qu'elle a rencontré A qui allait devenir son futur mari. 

Pour C et G, c'est un ami commun qui a essayé à maintes reprises de les faire se rencontrer, jusqu'au jour où il a réussi à faire qu'ils se trouvent au même endroit au même moment et bingo, aujourd'hui ils sont mariés. 

Sans sa petite soeur buvant la tasse dans la piscine, M et T ne se seraient peut être jamais adressés la parole. 

 

Rien ne vous empêche de choisir plusieurs personnes de votre entourage pour lier vos mains... 

N et C, eux ont choisis dans un premier temps de nouer un ruban aux poignets de leurs enfants, 6 à eux deux réunis avant que leurs enfants, de grands enfants déjà adultes, réalisent plus tard au cours de la cérémonie, chacun leur tour l'union de leurs mains avec des rubans colorés. 

 

 

Cette (ces) personne(s) que vous choisissez pour unir vos mains peu(ven)t vous le voyez être à elle(s) seule(s), tout un symbole !

Union de cultures...

Côté J et L, c'est l'alliance de deux cultures qui a donné le ton de leur cérémonie d'union des mains. 

 

Car L est d'origine asiatique et même si je l'avoue il n'est pas tibétain, nous nous sommes inspirés des drapeaux de prières tibétains pour donner un sens à leurs rubans. 

 

13 rubans, 13 personnes, parents, frères, soeurs et témoins ont participé à la confection du seul et unique ruban avec lequel j'ai lié les mains des mariés.

 

Des rubans sur lesquels à l'image de ces drapeaux de prières tibétains bleu, blanc, rouge, vert et jaune, des voeux ont été écrits pour nos mariés. La famille du marié se réservant les rubans bleu, blanc, rouge, vert et jaune. 

 

Nous avons ensuite noué tous ces rubans ensemble pour n'en faire plus qu'un et après avoir lié les origines des mariés, j'ai uni leurs mains avec ce seul et unique ruban, ancrant ainsi leur unité.


Do it yourself...

Pour leur mariage, A et R ont choisi de confectionner eux-mêmes les rubans qui lieraient leurs mains. 

 

Alors ils ont demandé à leurs invités lors de l'envoi du faire-part d'avoir la gentillesse de leur faire parvenir lors de leur réponse, un morceau de tissu. 

 

Et ils ont joué le jeu !

 

Avec tous ces morceaux de tissus mis bout à bout A et R ont obtenu plusieurs rubans. 

 

 

Ainsi tous les invités ont participé à ancrer leur engagement dans le mariage.

Créer votre propre noeud...
Une autre variante de ce rituel consiste à créer vous-mêmes le noeud de votre union. 

Essayez... ce n'est guère compliqué ! Il suffit de de passer les rubans plusieurs fois autour de vos poignets, de glisser les extrémités des rubans entre le pouce et l'index de chacun des mariés. Les mariés passent ensuite les extrémités à travers les cercles formés autour de vos poignets et le tour est joué... Ainsi se crée le noeud de leur union !

 

J'espère vous avoir convaincu que ce rituel d'union des mains peut comme d'autres être totalement personnalisé et décliné de différentes façons. 

0 commentaires

Nos Familles... Nos liens... Nos racines

 

Célébrer est un moment de partage familial...

 

L'étape de nos vies que nous choisissons alors de mettre à l'honneur est souvent l'aboutissement d'un cheminement personnel. Sur ce chemin, à nos côtés, nous trouvons souvent nos amis, nos familles, pour nous encourager, nous supporter, nous soutenir.  

Une présence parfois infime, parfois plus visible... Célébrer est aussi l'occasion de les mettre à l'honneur.

 

Car derrière chacun de ces moments, il nous est offert cette opportunité d'élargir son cercle.

 

Ainsi, lors d'une union, les mariés font de leurs deux familles, une seule et grande famille.

 

Accueillir un enfant, c'est agrandir le cercle de famille et donner un nouveau rôle à chacun de ses membres. 

 

Oui, mettre votre famille à l'honneur au cours de vos cérémonies, lui rendre hommage, a du sens... mais comment ? 

 

 

Dire Merci tout simplement...  

Avec vos mots, prononcés par vous ou confiés à votre officiant

 

Merci d'être là

Merci de l'amour qu'ils vous portent

Merci du soutien qu'ils vous ont porté et qu'ils vous porteront

 

Avec des mots et une attention plus particulière pour vos parents, grands-parents.

 

Trop pudique ? Une chanson peut être un beau vecteur de communication et de communion... 

Patrick Fiori - Les gens qu'on aime

Louis Chedid - On ne dit jamais assez aux gens qu'on aime qu'on les aime

 

Faire battre vos coeurs et les coeurs de toute l'assemblée à l'unisson... Faîtes de vos invités, des acteurs de votre cérémonie.

Créez un lien particulier avec eux et entre eux. Impliquez-les, invitez-les à participer et mettez votre imagination au service de ce lien que vous souhaitez créer avec eux dans cette belle occasion.

La transmission

 

Que ce soit à l'occasion d'un mariage, de l'accueil d'un petit être au sein de la famille ou même pour d'autres événements, tel qu'un départ à la retraite ou un anniversaire. 

 

Vous vous êtes construits à travers vos familles (de sang... ou... de coeur). Ils vous ont donné des clés... qui vous ont ouvert quelques portes, qui vous ont aidé à grandir dans l'univers familial, amical ou même professionnel.

 

Pourquoi ne pas transmettre ... un objet, un bijou, une histoire, une recette secrète... au cours de votre cérémonie. 

Et si l'objet a déjà été transmis, il peut lui aussi trouver sa place dans ce passage que vous vivez et être à vos côtés. Il peut être un rappel à...

 

Ceux qui n'ont pas pu venir...

 

Ceux que nous aimons, ne nous quittent jamais... Ils marchent à côté de nous chaque jour... sans les voir, sans les entendre, mais toujours là... Nous continuons de les aimer, ils continuent de nous manquer, nous continuons de les chérir...

 

Lorsque nos familles nous accompagnent dans nos choix que ce soit celui du mariage, celui d'accueillir un enfant, ou d'autres moments célébrés, cette question d'honorer les absents se posent.

 

Certains considéreront que cela pourrait plomber le moment, d'autres considéreront qu'il est indispensable d'avoir une pensée, un mot, un geste. 

 

Quels peuvent-ils être ? 

 

On pense souvent à la bougie qui allumée reste un phare dans la nuit... une manière de signifier notre présence et d'envoyer un message au-delà... mais il existe également d'autres manières plus ou moins apparente d'immiscer la présence des absents dans un moment de partage familial. 

 

 

Des photos... 

Posées sur une table ou accrochées dans un arbre

La photo de mariage de grands-parents bienveillants

Une photo en compagnie des mariés, de souvenirs heureux.

 

 

Des fleurs

Des roses ou d'autres fleurs dans un vase...

Incluses dans l'arche ou dans le bouquet de la mariée, représentant chacune l'un des absents (ci-dessous des roses blanches insérés dans l'arche pour représenter les absents de la famille, mais aussi un bouquet de roses composés tout au long de la cérémonie par les familles, témoins et amis des mariés) 

 

0 commentaires

On échange nos alliances... ou... ?

Les alliances... s'il est bien une symbolique que l'on retrouve dans tous les mariages c'est bien l'échange des alliances. 

Nul besoin de vous en conter les origines, les significations, les coutumes et tout ce qui va avec... il suffit de taper "alliances" ou "échanges d'alliances" sur Google et vous deviendrez incollables sur pourquoi on échange des alliances, la symbolique du cercle et pourquoi on glisse les anneaux à l'annulaire.

 

Certains métiers font qu'il est difficile de porter une alliance.

Certains mariés se voient mal porter une bague à l'annulaire.

Alors une alternative ? 

Bien sûr, le plus simple est de porter l'alliance autour du cou glissée sur une chaîne... ou penser à un autre bijou. 

 

 

 

C'est ce que nous avons imaginé avec Sabrina. 

Sabrina est Wedding-Planner pour l'agence Infini Bonheur 

Pour son shooting hivernal au Domaine de la Butte Ronde, nous avons fait appel à la créatrice de bijou Hélène Ripoll pour imaginer des bracelets que les mariés pourraient s'échanger au cours d'une belle cérémonie nocturne. 

 

L'idée était de reproduire en son cercle un symbole d'amour scandinave nommé Svadebnik.

Un symbole de protection fort qui symbolise l'union de deux branches. Fusion de deux corps, de deux âmes, de deux esprits, et de deux consciences en une seule vie.

Les lignes incurvées et circulaires de ce bijou symbolisent l'harmonie, le soutien et la souplesse, ce qui en fait un bijou adapté aux nouveaux mariés. 

 

Alors si vous cherchez une alternative aux alliances... pensez-y ! Il existe de nombreux symboles dans les différentes cultures autour du monde qui peuvent unir deux âmes, deux coeurs, deux vies. 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vous aimez leur travail ? Voici comment les contacter :

Crédits : 

Wedding planner et designer : Sabrina Infini Bonheur

Designer floral : @atelier.fleuriste Christine Desor

Cake designer : @cake_design_by_kelly

Photographe : Dominik Warlop

Décoration : @bigdaybazaar

Créatrice bijoux : Hélène Ripoll

Papeterie : Callyane

Décoration découpe laser : Les spirales d'Elise

Tenue mariée : Chris von Martial

Lieu : Domaine de la Butte Ronde

Videaste : Onzieme Avenue XI

Coiffure : @Cut & Learn

Maquillage : @aubout2soi 

Biscuits personnalisés : Paolette & Rosa

Accessoires vestimentaires fourrure : ALINE Fausse Fourrure

 

Modèles : Vanessa Dirven et Vince Duv


0 commentaires

Regards dans le miroir... De belles rencontres

 

L'inter-saison des mariages est là et c'est toujours avec un peu de nostalgie que nous regardons tous ces moments d'émotions, de douceur, de rires ou de fous rires que nous avons eu la chance de partager mais aussi avec beaucoup d'envies que nous attendons tous ces moments à venir. 

 

L'année dernière, j'ai passé le cap des 100... cent-vingt cérémonies officiées... beaucoup de mariages... quelques renouvellements de voeux... quelques baptêmes et tant de souvenirs de ces cinq années passées.

 

On nous demande souvent : 

"Si nous sommes amis avec le marié ou la mariée ?"

... ni l'un... ni l'autre... sauf une fois, je l'avoue.

 

"Depuis combien de temps, nous les connaissons ?" 

Un mois... trois mois... six mois... un an... parfois un peu plus mais rarement plus de deux ans à avancer sur la route avec eux pour co-créer ce moment particulier qu'ils offrent à leur couple, dans le cadre d'un mariage ou à leur enfant, dans le cadre d'une naissance. 

 

C'est toujours étonnant pour les invités de voir à quel point nous arrivons à appréhender une histoire pour la retranscrire avec autant de naturel, de justesse, d'équilibre et d'émotions. 

 

Au fil des années, j'ai toujours plaisir à penser à toutes ces cérémonies. Les larmes de Monsieur alors que future Madame descend l'allée... car ne croyez pas que les larmes coulent plus chez Madame que chez Monsieur. C'est souvent le contraire et c'est tant mieux. 

Les larmes dans les yeux des parents alors que nous faisons passer des messages d'amour forts de leurs enfants.

 


Je me souviens de ma toute première cérémonie... pas vraiment une cérémonie, mais un elopement... où les mariés ont tiré à pile ou face celui des deux qui prendrait la parole en premier... C'était en toute intimité dans un parc connu pour héberger le plus vieil arbre de Paris. Quel bel ancrage !

Une semaine plus tard, c'était le grand saut et la première prise de parole devant un parterre d'invités et la révélation d'une vocation... Donner du bonheur, partager du bonheur... et les premières larmes que je vois couler avec pudeur dans les  yeux des parents. 

Tiens d'ailleurs, je me souviens de ce papa, l'année dernière qui voyant les larmes monter, a glissé ses lunettes de soleil sur son nez, tout en pudeur et en simplicité. 

 

Je me souviens de cette invitée qui s'était donné pour mission d'amener les mouchoirs... Son discours a fait sensation... et toute l'assemblée l'a suivie alors qu'elle leur demandait de transmettre plein d'amour aux mariés en faisant battre leurs coeurs. Je me souviens de tous ces mots prononcés par les mariés, les parents, les amis, les parrains/marraines. Des mots forts, des mots drôles, des mots émouvants.

 

Je me souviens de ce frisson d'émotions lorsqu'une amie d'un marié a entonné pour eux cette chanson d'Alicia Keys - "If I ain't got you" alors que la papa du marié l'accompagnait au piano. 

 

Je me souviens de tous ces mois, ces semaines de préparation et de création en amont... où il m'a été donné de proposer et de mettre toute mon imagination au service de ma créativité. 

Je me souviens de ce couple et de leur cérémonie créée pour que leurs six enfants (trois chacun), pour la plupart tous de jeunes adultes, puissent la célébrer. 

Et de cet autre couple qui a choisi leur voiture de mariage, une belle Mustang remise en état par le marié, pour décor de cérémonie à la place d'un arche.

 

 

 

De belles rencontres, de France ou d'ailleurs... Australie, Chine, Etats-Unis, Nouvelle-Zélande, Royaume-Uni, Canada... des français de l'étranger ou des étrangers amoureux de la France... toujours une belle richesse culturelle. 

 

Je me souviens de ce couple d'Ecossais, venu spécialement d'Edimbourg en ce 31 décembre, pour vivre leur mariage sur le Pont des Arts et s'offrir un cadenas. D'ailleurs, pour ceux qui ont une affection particulière pour ce pont de Paris, je vous partage ce petit poème attribué à Marc Loy : 

 

Le Pont des Arts 

 

Les amoureux du Pont des Arts 

Seront toujours un peu les mêmes 

Avec du feu dans leurs regards 

Ça fait très chaud de voir qu’ils s’aiment 

 

Le Pont des Arts est fait pour eux 

Il est de métal et de bois 

Partageant tout Paris en deux 

Union de la première fois 

 

Les années et les siècles passent 

Avec eux les modes ont suivi 

Mais les amours ne s’en lassent 

Ce lieu de rencontre a servi 

 

Le point de vue est théâtral 

Quel décor que l’Ile St Louis 

Avec au fond la cathédrale 

C’est là que l’amour a dit oui 

 

Ces rendez vous du monde entier 

Où il s’échange tant de baisers 

Au tout début même en chantier 

Ce coin était privilégié 

 

Tous les artistes  ont mis en scène 

Le petit pont des amoureux 

Dessous coule toujours la Seine 

Et cela nous rend très heureux  


Une belle cérémonie d'hiver. Preuve que le mariage n'est pas seulement dédié aux beaux mois d'été. Les cérémonies d'hiver ont elles aussi un certain charme.

D'ailleurs, ne l'oubliez jamais Madame Météo reste toujours capricieuse ! Il faut malheureusement faire avec...

Je me souviens d'une cérémonie en plein mois de mai avec une température extérieure de 10° où nous aurions pu faire un concert de claquements de dents... d'autres qui commençaient sous le soleil pour finir sous la pluie... d'autres pour lesquelles nous avons laissé passer l'orage afin de bénéficier ensuite d'un beau ciel bleu... ou celle improvisée sous le préau d'un hôtel, la météo ne voulant pas aller dans notre sens et le lieu ne disposant pas de plan B. Sans oublier, Monsieur Soleil qui peut parfois rayonner ardemment et faire risquer une petite insolation à vos invités. Alors même si vous pensez que vous marier en plein été assure le grand beau temps, pensez toujours au plan B. Il pourrait sauver votre cérémonie.  

 

Il n'y a pas d'âge pour aimer... il n'y a pas d'âge pour célébrer votre amour et je suis toujours émerveillée de voir l'amour briller dans vos yeux que vous ayez 20, 30 ans ou même 50, voir plus... quel que soit votre âge, vos histoires ont toujours ce petit grain de folie, cette petite étincelle qui nous procure toujours de belles inspirations. Quelle chance de vous accompagner pour le plus beau jour de votre vie et je ne vous dirai jamais assez merci.

 

Que de bonheur... comme lorsque je reçois vos messages, quelques semaines seulement parfois... quelques mois après, annonçant l'arrivée d'une petite frimousse dans vos cercles de famille. Parfois même aussi avant... je me souviens de ma crainte pour ce mariage lorsque les mariés m'ont annoncé en amont, que Madame serait enceinte de 8 mois, le jour J. Finalement, leur petite fille est née à terme, le mois suivant... alors être officiant c'est aussi ça, savoir parfois lâcher prise et faire confiance à l'univers. 

 

 

L'inter-saison ne veut pas pour autant dire que je me tourne les pouces... car les saisons à venir vont être toutes aussi riches et J'ai encore devant moi de nombreuses pages blanches à écrire pour sublimer de nouvelles histoires, de nouveaux engagements....et rire, pleurer, vivre, découvrir de belles surprises pour vous faire rire, pleurer, vivre et vous offrir de belles surprises !

 

Alors rendez-vous dans cinq ans pour un nouveau bilan !

0 commentaires

Célébrer la mort... ou célébrer la vie ?

 

Célébrer des funérailles, c’est souvent dans l'esprit de chacun, célébrer la mort.  

 

Néanmoins, certains esprits plus ouverts évoluent et souhaitent opter pour une vision plus positive, une célébration de la vie. 

 

Il y a quelques mois, en fin d’année dernière, j’ai été contactée par un jeune homme anglais dont le père atteint d’une maladie incurable avait émis le souhait de célébrer son départ à travers une cérémonie humaniste, un courant très répandu en Angleterre.  

 

Son père vivait en France depuis 20 ans, aussi, il cherchait un célébrant pouvant l’accompagner dans cette démarche sur le sol français. 

 

Bien sûr, nous Life-Cycle Celebrant, ne sommes pas célébrant humaniste, néanmoins, ce courant comme le dit si bien son nom met au centre de la cérémonie, l’humain, l’humanité et en me posant la question, je me suis dit que je pouvais répondre à sa demande puisque nous célébrons la vie. Cette question abordée, il a fait le choix de faire ce chemin avec moi.  

 

Alors que nous entrions dans 2019, je lui ai proposé à lui et à la compagne de son père, de commencer à réfléchir avec son père à ses souhaits et de récolter un maximum d’informations auprès de lui afin que cette cérémonie soit en accord avec ce qu'il a imaginé.  

 

Le temps est passé et à la veille du printemps, ce monsieur s’en est allé paisiblement. Il était temps de respecter sa volonté et de célébrer sa vie. Une vie riche de cultures, de sports, de voyages, d’engagement associatif, humanitaire ou politique, d’amour et de désamour.  

Par-delà son enfance, son adolescence, sa vie personnelle et ses vies professionnelles, il est venu à notre rencontre et nous sommes allés à sa rencontre afin de garder de lui ce qu’il était vraiment et non cette maladie qui avait eu raison de sa vie. C’était l’occasion de partager un dernier moment de vie avec lui. 

 

Un au revoir, quelques œillets déposés sur son cercueil par chacun et il s’en est allé tirant sa révérence avec deux de ses contemporains, David Bowie et Mick Jagger “Dancing in the street”...  

 

Nombreux sont ceux qui ont découvert des fragments de sa vie, mais aussi l’orientation de ces cérémonies. Nombreux sont ceux qui ont apprécié de partager et de célébrer la vie et non la mort. Nombreux sont ceux qui ont encore appris de lui en cet au revoir et, qui peuvent chanter ces quelques paroles de Jean Ferrat :  

Pouvoir encore regarder 

Pouvoir encore écouter 

Et surtout pouvoir chanter 

Que c'est beau, C'est Beau La Vie. 

Farewell, très cher Monsieur et Merci. 

 

Merci, car être célébrant ce n'est pas que magnifier un couple lors de son mariage, un enfant lors de son baptême, mettre en avant les éléments positifs de la vie. C'est aussi vous accompagner dans les moments plus difficiles et mettre du sens dans ces moments, mettre de la paix et de la sérénité pour vous aider à faire le passage. 

 

0 commentaires