Unissez vos rêves...

Le mariage c'est l'union de deux êtres mais derrière ces êtres, il y a tant de choses, tant de volonté, de rêves, d'accomplissements, d'envies, de choix, de difficultés aussi.

Se marier, ce n'est pas seulement épouser une personne qui nous plait physiquement et mentalement, c'est aller vers elle, grandir avec elle, main dans la main, surmonter quelques obstacles, semer nos graines de bonheur et les voir petit à petit se réaliser. C'est unir le rêve, les rêves de deux personnes et parfois d'une famille entière. 

 

Vingt ans qu'ils parcourent la vie ensemble aussi L&D souhaitaient créer une cérémonie pour mettre toutes ces années déjà passées ensemble à l'honneur, mais aussi une cérémonie qui impliquerait leur fille C avec laquelle ils partagent tout leur temps libre. 

 

Leur amener leurs alliances ?... la solution de facilité mais confidence pour confidence, lors de notre premier rendez-vous, tous deux n'étaient pas fans de l'idée d'en porter une.

Leur fille leur est tellement précieuse qu'ils ne concevaient pas que les enfants n'aient pas une place de choix dans leur cérémonie. Une petite vingtaine assis au premier rang sur des ballots de paille. 

Aujourd'hui, la cérémonie passée, je ne peux que féliciter tous ces enfants qui ont été attentifs et d'une sagesse qui a forcé mon admiration du début à la fin. Oui, j'avoue je leur avais promis une surprise... et ils ont tous été ravis d'avoir des bulles de savon pour la sortie des mariés. 

Mais revenons à C, le trésor de ces mariés... 

Ces deux amoureux des îles ont choisi pour lieu de réception un ilot champêtre au coeur de la Touraine, le Domaine de la Trigalière. 

Qui dit île dit trésor...  Il est le guide de son âme, elle est le gardien de son cœur... alors pour garder un souvenir de ce mariage, nous leur avons constitué leur coffre de pirates dont je tairai le contenu mais vous pouvez rapidement l'imaginer sur la photo ci-contre.

Pourtant, là n'était pas l'essentiel de la symbolique créée autour de leur cérémonie... La symbolique se cachait derrière eux, derrière les rubans porteurs d'espoirs et de légèreté de leur arche de cérémonie, une porte, un passage... 

 

Derrière ces rubans, un cercle, le cercle de famille porteur de tous leurs rêves, de tous leurs possibles. Un attrape-rêve représentant leur arbre de vie, leurs racines.

A ce cercle de famille, je leur ai proposé d'accrocher chacun leurs rêves, leur attrape-rêve agrémenté de fleurs des champs. Des fleurs choisies pour ce qu'ils sont.

La tranquillité de la fleur de sédum pour Monsieur le marié

La protection du chardon bleu pour Madame la mariée

A propos d'attrape-rêve, connaissez-vous cette belle légende que j'ai pris plaisir à raconter aux enfants au cours de la cérémonie  ?

 

Chez les indiens Micmacs (sachez d’ailleurs pour vous les grands que Micmac signifie “Mes frères”, “Mes Amis”), on dit qu'une grand-mère qui cousait des vêtements dans la lumière tamisée de son wigwam entendit une petite voix qui pleurait dans un coin.

Elle leva les yeux et demanda : "Qui est-ce qui pleure et pourquoi pleures-tu ?"

La petite voix répondit : "Ici, c'est moi grand-mère..." La grand-mère leva les yeux et aperçu une petite araignée.

"Je pleure, parce que tout le monde a peur de moi. Ils disent tous que je ne sers à rien.”

La grand-mère fût bien peinée d'entendre ce que l'araignée avait à dire. Elle lui répondit : Eh bien, je crois que je peux faire quelque chose pour toi. Dorénavant, quand tu tisseras ta toile au-dessus de l'endroit où l'on dort, les mauvais rêves resteront pris à l'intérieur et détruit par le soleil, ainsi, on ne fera plus que des bons rêves....

 

Voici l'oeuvre finale...

Et vous, pourquoi ne profiteriez-vous pas de votre mariage pour unir vos rêves et unir vos forces pour les réaliser ? 

 

 

 

 

 

 

Oops, j'oubliais...

Confidence pour confidence toujours, L&D ont finalement échangé des alliances mais pas n'importe quelles alliances... des alliances en bois échangées sous le chêne protecteur de ce beau domaine.

Naturels jusqu'au bout !

Écrire commentaire

Commentaires: 0