Unir vos mains...

Aujourd'hui, je vous propose un focus sur le rituel d'union des mains.

 

Ce rituel d'origine celte consiste à unir les mains des mariés avec un ou plusieurs rubans.

 

Cette symbolique peut être réalisée avant l'échange des voeux (qui sont prononcés mains liées) libérant les mains juste avant l'échange des alliances ou après, selon ce que vous souhaitez passer comme message.

 

Vous pouvez trouver sur internet nombre de descriptifs de ce rituel, incluant la signification de chaque couleur de rubans, nombre de textes pouvant accompagner cette symbolique. 

 

J'aimerai vous proposer, aujourd'hui, plusieurs déclinaisons de ce rituel qui vous le verrez d'un mariage à l'autre peut trouver une inspiration différente. 

Qui pour lier vos mains ? 

 

Votre officiant, bien sûr... mais aussi...

Parfois, dans votre histoire, vous trouverez celui ou celle, ceux qui ont été à l'origine de votre lien. Cela peut être un frère, une soeur, un ami, une amie, ou tout autre personne grâce à laquelle vous vous êtes rencontrés. 

 

Par exemple, pour L et A, c'est en tenant cette promesse d'aller assister à un match de foot américain auquel son frère participait qu'elle a rencontré A qui allait devenir son futur mari. 

Pour C et G, c'est un ami commun qui a essayé à maintes reprises de les faire se rencontrer, jusqu'au jour où il a réussi à faire qu'ils se trouvent au même endroit au même moment et bingo, aujourd'hui ils sont mariés. 

Sans sa petite soeur buvant la tasse dans la piscine, M et T ne se seraient peut être jamais adressés la parole. 

 

Rien ne vous empêche de choisir plusieurs personnes de votre entourage pour lier vos mains... 

N et C, eux ont choisis dans un premier temps de nouer un ruban aux poignets de leurs enfants, 6 à eux deux réunis avant que leurs enfants, de grands enfants déjà adultes, réalisent plus tard au cours de la cérémonie, chacun leur tour l'union de leurs mains avec des rubans colorés. 

 

 

Cette (ces) personne(s) que vous choisissez pour unir vos mains peu(ven)t vous le voyez être à elle(s) seule(s), tout un symbole !

Union de cultures...

Côté J et L, c'est l'alliance de deux cultures qui a donné le ton de leur cérémonie d'union des mains. 

 

Car L est d'origine asiatique et même si je l'avoue il n'est pas tibétain, nous nous sommes inspirés des drapeaux de prières tibétains pour donner un sens à leurs rubans. 

 

13 rubans, 13 personnes, parents, frères, soeurs et témoins ont participé à la confection du seul et unique ruban avec lequel j'ai lié les mains des mariés.

 

Des rubans sur lesquels à l'image de ces drapeaux de prières tibétains bleu, blanc, rouge, vert et jaune, des voeux ont été écrits pour nos mariés. La famille du marié se réservant les rubans bleu, blanc, rouge, vert et jaune. 

 

Nous avons ensuite noué tous ces rubans ensemble pour n'en faire plus qu'un et après avoir lié les origines des mariés, j'ai uni leurs mains avec ce seul et unique ruban, ancrant ainsi leur unité.


Do it yourself...

Pour leur mariage, A et R ont choisi de confectionner eux-mêmes les rubans qui lieraient leurs mains. 

 

Alors ils ont demandé à leurs invités lors de l'envoi du faire-part d'avoir la gentillesse de leur faire parvenir lors de leur réponse, un morceau de tissu. 

 

Et ils ont joué le jeu !

 

Avec tous ces morceaux de tissus mis bout à bout A et R ont obtenu plusieurs rubans. 

 

 

Ainsi tous les invités ont participé à ancrer leur engagement dans le mariage.

Créer votre propre noeud...
Une autre variante de ce rituel consiste à créer vous-mêmes le noeud de votre union. 

Essayez... ce n'est guère compliqué ! Il suffit de de passer les rubans plusieurs fois autour de vos poignets, de glisser les extrémités des rubans entre le pouce et l'index de chacun des mariés. Les mariés passent ensuite les extrémités à travers les cercles formés autour de vos poignets et le tour est joué... Ainsi se crée le noeud de leur union !

 

J'espère vous avoir convaincu que ce rituel d'union des mains peut comme d'autres être totalement personnalisé et décliné de différentes façons. 

Écrire commentaire

Commentaires : 0